Accueil | Quoi de neuf? | Photos | Histoires | Sources | Rapports | Cimetières | Pierre tombales | Statistiques | Noms de famille


 Les Sabourin-Patriotes

AccueilAccueil    ChercherChercher    Se connecter - Utilisateur: anonymeSe connecter   

________________________________________________________________________


Cette rubrique comprend les articles suivants :

A) Historiques

B) Les Sabourin - Patriotes

________________________________________________________________________


A- Historiques

   Sabourin © 2007

La Rébellion des Patriotes, (1837-38)
" C`est au mois de mai 1837 que s`amorce partout au Bas-Canada une série d`assemblées populaires réclamant la démocratie et la justice envers la population. Ces assemblées sont en fait une réponse aux dix résolutions de sir John Russell, votées à Londres en mars 1837, et qui rejetaient chacune des revendications historiques quatre-vint douze résolutions, des députés patriotes en plus de retirer d`importants pouvoirs aux élus du peuple. C`est ainsi que des milliers de personnes vont s`assembler, de Kamouraska à Vaudreuil, de Montréal à Québec, afin de dénoncer les entraves à la démocratie et encourager le peuple à la résistance.
Le 15 mai 1837, Louis-Joseph Papineau révèle à Montréal que "la circonstance nouvelle c`est que le parlement britannique prend parti contre nous puisque le gouvernement persécuteur repousse toutes et chacune des réformes demandées. " Plusieurs personnes ont été emprisonnées, exilées ou déportées en raison de leur participation à la Rébellion des Patriotes de 1837 et 1838. Certains ont été inculpés de haute trahison, menées séditieuses ou d'espionnage à la solde de l'organisation patriote. On comptera deux cents combattants tués, des dizaines de village incendiés, quelques centaines d'arrestations et douze pendaisons.

Pour plus d'information, voir le site de Gilles Laporte, professeur d'histoire au Cégep du Vieux Montréal et spécialiste de la période Les patriotes de 1837 @ 1838  

De nombreux livres ont été publiés à ce sujet.
Nous soulignons ici : Habitants et patriotes par Allan Greer, Boréal, Montréal, 1997, 372 pages (traduit de l'anglais The Patriots and the People: The Rebellion of 1837 in Rural Lower Canada, University of Toronto Press.)

Article de GILLES LESAGE paru dans LE DEVOIR, 28 fév. 1998
Les paysans canadiens-français composèrent avec les travailleurs agricoles et les artisans, l'écrasante majorité des insurgés patriotes en 1837-38. Au lieu de se concentrer sur les "vedettes", tel Papineau, comme la plupart le font, l'historien torontois, Allan Greer, se concentre d'abord et avant tout sur les "habitants", les paysans canadiens-français qui composèrent avec les travailleurs agricoles et les artisans, l'écrasante majorité des insurgés patriotes en 1837-38. Ces "improbables rebelles", comme il les appelle, ne s'étaient jamais signalés par leur militantisme antigouvernemental, jamais ils n'avaient mené d'action collective violente. Précipités à l'avant-scène d'une crise politique qu'ils n'avaient pas amorcée eux-mêmes, les habitants pacifiques - "Pommes de terre", a-t-on dit d'eux avec mépris - sont devenus une force politique significative. La défaite fut funeste, la répression sans merci.


________________________________________________________________________

B- Les Sabourin - Patriotes   Sabourin © 2007

Nous vous encourageons à nous faire parvenir toutes informations qui pourraient nous aider à identifier ces Sabourin-Patriotes.


________________________________________________________________________

1.Sabourin, Charles
Pointe-à-la-Mule - Déposition contre lui et contre Pierre Lajeunesse. en anglais. Déposition signé(e) par John McCormick, de la seigneurie de Bleury // Mary Ann McMillan, épouse de John McCormick. en date du 20 nov. 1837. Centre d'archives de Québec, E17 (1922-00-00111), dossier 514 et 515 , disponible sur microfilm M165/1 (Pointe-à la Mule est situé à 9 km de Napierville. Un mois plus tard, déc. 1837, Lucien Gagnon recrute 80 hommes à Pointe-à la Mule et à St. Valentin pour aller chercher des armes à Swanton, Vermont.)
(Il pourrait s'agir de 1) Charles (n. 1787) fils de François Sabourin-Laperche et de Marie-Anne 'Rosalie' Morand de Boucherville ou de 2) Charles (n. 1798), fils de Charles Choinière dit Sabourin (n. 1767) et de Suzanne Barsalou.)

________________________________________________________________________

2. Sabourin, François
Présent à une réunion patriote, Comité 86 à Boucherville (Chambly) le 09 juil 1837. [DÉTAILS 1]   [DÉTAILS 2]  

(Il pourrait s'agir de François 'Nicolas' (n. 1783), fils de François Sabourin-Laperche et de Marie-Anne 'Rosalie' Morand de Boucherville.)
________________________________________________________________________

3. Choinière dit Sabourin, Joseph
Présent à une réunion patriote à St. Hermas (Deux-Montagnes) le 16 juil 1837. [DÉTAILS]  

Son nom apparaît sur la liste des prisonniers (toujours en attente de procès) de la nouvelle prison de Montréal.

(Source : Archives du Québec : Cour du Banc de la Reine du district de Montréal, Dossiers : 11 novembre 1837-10 mars 1838.Cote : TL19,S1,SS1,D71)

(Il pourrait s'agir de Joseph (n. 1804), fils de Charles Choinière dit Sabourin (n. 1767) et de Suzanne Barsalou.)
________________________________________________________________________

4.Choinière dit Sabourin, Jean-Baptiste
Jean-Baptiste Choinière dit Sabourin et douze autres personnes se sont réunies pour forcer le capitaine Louis Besset à remettre sa commission de capitaine. La déposition de François Ouimet de la paroisse de Saint-Athanase contre messieurs Dominique Lavallée, Jean-Baptiste Arcan, Antoine-Eusèbe Bardy, Isaac Tremblé, Pierre Bombardier dit Labombarde, Jacques Hébert alias Cary Hébert, Charles et François Bissonnet, Pierre Duclos, Étienne Robert, Jean-Baptiste Choinière dit Sabourin, François Macé dit Sancerre et Antoine Robert dit Lafontaine-est datée du 20 novembre 1837.
(Source : Archives du Québec (Montréal) - Cote : TL19,S1,SS62,D502)
(Il pourrait s'agir de 1) Jean-Baptiste (n. 1800), fils de Charles Choinière dit Sabourin (n. 1767) et de Suzanne Barsalou ou de 2) Jean-Baptiste, (n. 1802), fils de Jean Baptiste Choinière dit Sabourin et de Désanges Monet-Boismenu).
________________________________________________________________________

5.Sabourin, Narcisse
Narcisse SABOURIN, se trouvait parmi les personnes qui ont été emprisonnées. Narcisse Sabourin was among some twelve hundred Patriotes who were consigned, most at Montreal, under the guard of Roch de Saint-Ours, governor of the prison
Sources :
LISTE DES PATRIOTES PRISONNIERS  

(Il pourrait s'agir de Narcisse, (n. vers 1818), fils de Jean Baptiste Choinière dit Sabourin et de Désanges Monet-Boismenu - Voir aussi Jean-Baptiste #4 ci-haut).
________________________________________________________________________

6. Sabourin, Nicholas
Présent à une réunion patriote (Comité 86) à Boucherville (Chambly) le 09 juil 1837. [DÉTAILS 1]  [DÉTAILS]  

(Probable qu'il s'agit de François 'Nicolas' (n. 1799), fils de François Sabourin-Laperche et de Marie-Anne 'Rosalie' Morand de Boucherville. Voir aussi François Sabourin #2 - ci-haut.)
________________________________________________________________________

7. Sabourin, ~
Comite (26) à une nomination patriote à St.Hyacinthe (St.Hyacinthe) le 23 juin 1837. [DÉTAILS]  
Comite (23) à une nomination patriote à St.Hyacinthe (St.Hyacinthe) le 01 juin 1837. [DÉTAILS]  
(De qui s'agit-il ?)
________________________________________________________________________

8. Sabourin, ~
Docteur (min 08-06-1837) et- Docteur (min 19-06-1837)
(De qui s'agit-il ? Nous trouverons peut-être la réponse dans le livre " Médecins et patriotes, 1837-1838 " par Georges Aubin et Marcel Rheault, Septentrion. A consulter - page 321 - La liste des médecins qui ont participés à l'insurrection.)
________________________________________________________________________

9. Sabourin, Eustache
De la paroisse Sainte Eustache.
Non mentionné dans plusieurs listes mais jugé compromis comme Patriote par le curé Paquin. La veuve d'Eustache (Françoise Poirier)) de St-Eustache, comté de Deux-Montagnes, a fait une réclamation de 10 livres, 10 sols (shillings) 10 sous (pence) pour des pertes subies lors des événements de 1837. (http://www.sgse.org/banques/reclam.html)
(Ilt s'agit de Eustache (n. 1798) fils de Louis Sabourin et de Rosalie Ranger-Laviolette. Eustache épouse Françoise Poirier en juillet 1831.)
________________________________________________________________________

10. Rapin, Charles
Charles Rapin est condamné et ensuite gracié pour sa participation au soulèvement de Beauharnois et autres événements de la rébellion. (Charles est le fils de François Rapin et de Rosalie Brazeau et petit-fils de François Rapin (père) et d'Agathe Sabourin (fille de Pierre Sabourin et de Josephte Pilon). Il est l'époux de Rose Léger.) (Mémoires de 1837-1838 Adélard-Isidore DesRivières suivis de La quête de l'or en Californie Présentés et annotés par Georges Aubin, Édition du Méridien ; 2000. Les Mémoires de Rapin, écrits à la fin de sa vie, traitent du soulèvement à Beauharnois en 1838 et de la reddition des patriotes aux autorités. Il nous emmène dans la prison du Pied-du-Courant et nous fait revivre les pendaisons des douze martyrs de la Liberté.
Voir : Georges Aubin  


JULIEN, Yvon ; Beauharnois, d'hier à aujourd'hui ; Édition Ville de Beauharnois ; 1985.
________________________________________________________________________

Source principale pour cette rubrique: Les patriotes de 1837 @ 1838  



________________________________________________________________________